Journée de l'élimination de la violence faite aux femmes à Villepinte, le 25 novembre 2020

A l’occasion de la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre 2020, la municipalité de Villepinte réaffirme son engagement et sa mobilisation afin d’apporter soutien et conseils aux femmes victimes de violence. Les agents municipaux ont montré la voie avec les photos prises pour montrer leur détermination à dire Stop aux violences. Une permanence au Point d’Accès au Droit et des rendez-vous au service Prévention/Santé poursuivent la volonté de la municipalité de s’engager pour cette cause plus qu’importante en temps de confinement. Enfin, n’oublions pas le  39 19, numéro référence pour les femmes victimes de violences.

Stop aux violences : 25 agents répondent présents

Sur le parvis de l’Hotel de ville, 25 agents municipaux sont venus dire STOP aux violences faites aux femmes. 25 agents, un nombre symbole  pour faire référence au 25 novembre, date de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Journée de l'élimination de la violence faite aux femmes à Villepinte, le 25 novembre 2020

Villepinte s’engage auprès des femmes

A Villepinte, un partenariat a été mis en place par le service Prévention Santé avec le Conseil Départemental, l’Observatoire des violences faites aux femmes, le service Social Départemental, mais aussi la PMI et l’Aide Sociale à l’Enfance.

Une permanence a été créée au Point d’Accès aux Droits pour recevoir les victimes de violence. Cette dernière est assurée par l’association SOS Victimes 93.

Au service Prévention Santé, il est également possible de prendre rendez-vous dans le but d’être informer, orienter et conseiller si l’on est victime de violence.

39 19 un numéro pour les femmes victimes de violences

Gratuit et anonyme, le 39 19 est un numéro accessible de 9 à 19 heures du lundi au samedi pour les femmes victimes de violences. C’est le numéro référence au niveau national.

Toutes les infos : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13048

39 19, numéro de référence pour les femmes victimes de violences

25 novembre : journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

L’assassinat le  des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines sur ordre du chef d’Etat Rafael Trujillo, est la raison principale qui a conduit à choisir cette journée de lutte contre la violence faite aux femmes.

70% des femmes sont victimes de violence au cours de leur vie

70, c’est le pourcentage alarmant de femmes qui subiront au cours de leur vie de la violence. Il s’agit d’un problème mondial puisque aujourd’hui, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent.

La violence à l’égard des femmes s’entend comme englobant, sans y être limitée, les formes de violences physiques, sexuelles et psychologiques, telles que:

  • la violence d’un partenaire intime (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide)
  • la violence sexuelle et le harcèlement (viol, actes sexuels forcés, avances sexuelles non désirées, abus sexuels sur enfants, mariage forcé, harcèlement dans la rue, harcèlement criminel, cyber-harcèlement)
  • le trafic d’êtres humains (esclavage, exploitation sexuelle)
  • la mutilation génitale féminine
  • le mariage précoce
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *