Le quartier du Parc de la Noue va connaitre, dans les 5 ans à venir, un projet de renouvellement urbain d’importance. Les dernières rénovations ont eu lieu à la fin des années 80 et depuis la situation s’est beaucoup dégradée. Aujourd’hui, le quartier a été identifié dans le cadre de l’opération d’intérêt national de requalification des copropriétés dégradées, portée par l’État.

Construit en 1962, la quartier villepintois du Parc de la Noue est composé notamment du groupe scolaire Victor-Hugo, d’un centre commercial, du hameau des Noisetiers et de la plus grande copropriété de Villepinte ; soit 757 logements.

Dans le cadre du Plan de Sauvegarde approuvé par l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) en avril 2019 pour un programme de travaux de plus de 40 M€, la copropriété du Parc de la Noue va bénéficier d’aides financières publiques afin de réaliser les améliorations nécessaires à la requalification du bâti. Parmi les financeurs, on trouve la Région Île-de-France, l’ANAH, l’Union Européenne (FEDER), la Ville de Villepinte et l’EPT Paris Terres d’Envol.

Des travaux sur 5 ans

Pour élaborer ce Plan de Sauvegarde, une étude de 18 mois avait été lancée en janvier 2017 par la Ville de Villepinte. Cette étude avait pour mission de préparer la copropriété en la conseillant sur l’élaboration d’un programme de travaux et le redressement de sa gestion, ainsi que d’aider les copropriétaires en difficulté. La mission de l’opérateur Urbanis a consisté également à accompagner le syndicat des copropriétaires dans la réalisation de travaux urgents. Le Plan de Sauvegarde prévoit un programme de travaux sur 5 ans.

Grâce au travail engagé depuis janvier 2017 et au partenariat instauré entre les membres du conseil syndical de la copropriété du Parc de la Noue, le Syndic Immo de France, Urbanis, la ville de Villepinte et l’Établissement Public Territorial Paris Terres d’Envol, la copropriété du Parc de la Noue a voté un programme de travaux urgent de 4 millions € en assemblée générale des copropriétaires le 17 avril 2018. Ce programme d’intervention urgente est financé à 90 % par l’ANAH, la Région Île-de-France ainsi que la Ville et l’EPT. Les travaux débuteront en septembre 2019.

Illustration des travaux pour le Parc de la Noue à Villepinte (93)

Le projet de quartier à terme

Les objectifs principaux sont le désenclavement et un nouvel aménagement urbain en tenant compte des enjeux en matière de mixité fonctionnelle, de mise en valeur des équipements, de renouvellement de l’offre de commerces, de maintien de l’offre de santé, de mise en valeur paysagère.

Les grands axes du projet

  • Désenclavement du quartier
    • Création d’une nouvelle voie est-ouest
    • Redressement de la voie nord
    • Création d’un maillage de voies plus complet au sein du quartier
    • Des espaces publics plus lisibles à la fois de l’intérieur du quartier
      et depuis l’extérieur
  • Requalification de l’entrée du quartier avec une intervention lourde
    sur le centre commercial et le cabinet médical
  • Requalification de l’image du quartier (sécurité, qualité du bâti,
    fonctionnement notamment)
  • Développement de la bande Robert-Ballanger avec le développement d’une nouvelle polarité commerciale
  • Réaménagement et mise en valeur du parc paysager existant
  • Maintien d’une animation en cœur de quartier grâce à la création
    d’un équipement
  • Clarification entre espaces publics et espaces privés

LA VILLE A ANTICIPÉ

La Ville n’a pas attendu la validation du projet par l’ANRU pour intervenir en faveur de ce projet avec plusieurs actions menées depuis de longs mois. On peut ainsi citer l’achat de l’ancienne loge du gardien et la création du Point d’Animation Quartier (PAQ) Entre Noue, l’ouverture du Centre de Loisirs pour ADOlescents, l’acquisition des boxes Nord en vue de leur démolition, l’acquisition du cabinet médical afin de main-tenir l’offre médicale sur le quartier, la reprise des voiries et des stationnements dans le domaine public, l’acquisition de la bande Robert-Ballanger et des boxes au sud, ou encore l’installation des permanences de la Gestion Urbaine de Proximité au PAQ Entre Noue. Enfin, une réflexion est en cours pour définir un projet éducatif global à l’échelle du quartier.

Action financée par

Logo de la Région Ile de France Agence nationale de l'habitat (ANAH) logo