Octobre Rose

Villepinte aux couleurs d’Octobre Rose

Octobre Rose est une opération annuelle destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche. Cette année encore, Villepinte relaie l’opération avec notamment une Zumba Rose et différentes actions.

Une soirée Zumba Rose

Villepinte a choisi de soutenir cette action en organisant une Zumba Rose le vendredi 11 octobre aux Espaces V Roger-Lefort. Une partie des bénéfices de cette grande soirée sera reversée au profit de la Ligue contre le Cancer 93. La précédente Zumba Rose avait permis de collecter 500€ en 2017. L’accueil des participantes et des participants se fera à partir de 19h, la Zumba débutant à 20h pour s’achever peu après 22h. Le tarif est de 5€ et le règlement se fera sur place auprès des bénévoles de la Ligue.

Deux actions du Service Prévention/Santé

Mobilisé pour Octobre Rose, le service Prévention/Santé de la Ville va relayer cette action de sensibilisation au cours des deux ateliers PIE (Partage/Innovations/ Expériences) organisés en octobre. Le mardi 15 octobre, le thème de cet atelier sera « Préparer mon départ à la retraite ».
Un deuxième atelier PIE sera consacré le vendredi 25 octobre aux conduites à risques chez les jeunes. À l’occasion d’Octobre Rose, le Dr Bourguignat, administrateur et médecin de la Ligue contre le Cancer 93, interviendra au cours de l’après-midi. Pour ces deux rencontres, des objets fabriqués par des bénévoles seront vendus par la Ligue contre le Cancer 93. Les bénéfices permettront le financement d’équipes de recherches, d’actions en faveur des malades ou de campagne de prévention.

Pensez dépistage

Le dépistage du cancer du sein vise à détecter une tumeur dans le sein, avant même qu’elle ne soit palpable ou que d’autres symptômes apparaissent. L’objectif du dépistage est de diagnostiquer un cancer à un stade précoce, dans le but de mieux le soigner, avec des traitements moins lourds. En France, le dépistage du cancer du sein est proposé de façon systématique par courrier, tous les deux ans, à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans, qui n’ont pas d’antécédents personnels ou familiaux particuliers.