Dominique Brun, chorégraphe, danseuse, pédagogue et notatrice est engagée dans une recherche au croisement de l’histoire de la danse et de la création chorégraphique contemporaine. Elle s’attache à la redécouverte de notre patrimoine chorégraphique, en suscitant la mise en relation entre les archives disponibles et les interprètes d’aujourd’hui.

Dans ce programme, la mémoire est le fil conducteur qui relie les danses. Et, au travers de ces danses, de La danse de la sorcière à celle du Faune, du solo des Petites pièces de Berlin à celui de l’Élue du Sacre du printemps… et de récits parlés dansés du poème de Stéphane Mallarmé jusqu’aux mots des danseurs, Dominique Brun et Sylvain Prunenec nous offrent en partage quelques fragments précieux et emblématiques : les perles de leurs parcours respectifs qui sont autant de moments fondateurs de la modernité en danse.

Autour du spectacle
les classes de danse contemporaine et classique du Conservatoire auront la chance de suivre des ateliers auprès de cette pédagogue reconnue internationalement. L’artiste sera en résidence pour un an, au Théâtre Louis Aragon, une occasion pour tous de découvrir son univers.

DUO de Dominique Brun et Sylvain Prunenec : chorégraphie et interprétation

PARTENARIAT : Théâtre Louis Aragon de TremblayenFrance, scène conventionnée danse

EXTRAITS DANSES (35 MN)
La danse de la sorcière de Mary Wigman,
L’Après-midi d’un faune de Vaslav Nijinski
La Grande Nymphe, Les petites pièces de Berlin solo de Dominique Bagouët,
Le Sacre du printemps de Vaslav Nijinskin,
L’Élue de Dominique Brun

RÉCITS (20 MN) Mémoire et multiplicité
improvisation de et par Sylvain Prunenec
(10 min)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *