Alors que l’ancienne municipalité avait programmé la mise en place du centre socio-culturel Nelson Mandela sans en définir réellement les objectifs, l’équipe  de Martine Valleton, Maire de Villepinte a recensé les besoins des Villepintois pour que ce lieu devienne une structure accessible et utile à toutes et à tous. Le centre socio-culturel Nelson Mandela accueillera des dispositifs municipaux pour la jeunesse comme un accueil de loisirs et également une crèche.

Un bâtiment moderne, de proximité et aux activités diverses

Le Centre socio-culturel Nelson-Mandela est sorti de terre au cœur du quartier Fontaine Mallet. Il a été conçu comme un espace centralisateur et fédérateur au sein d’un quartier prioritaire et restructuré, dans le cadre du programme de rénovation urbaine PRU. Le but est de proposer dès 2017, des services de proximité et des activités diversifiées dans un bâtiment moderne et fonctionnel, de 1 300 m2. Le tout en ouvrant ce quartier sur la ville et au delà.

Des services municipaux pour la jeunesse

Plusieurs services municipaux vont effectivement être proposés. À commencer par l’antenne jeunesse Fontaine Mallet, qui pourra accueillir jusqu’à 45 jeunes de 12 à 17 ans, inscrits au Point d’Animation Quartier (PAQ). La direction Jeunesse de la Ville va également investir les lieux pour y installer trois de ses dispositifs : le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS) destiné aux collégiens, Prépa Bac, pour aider, comme son nom l’indique, les élèves de Terminale à préparer le Bac, et enfin, le dispositif d’Accompagnement des Collégiens Temporairement Exclus (ACTE).

Un Accueil de loisirs et une crèche

Une tranche d’âge au dessous, le Centre socio-culturel Nelson-Mandela un Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH). Il est actuellement installé dans l’école Fontaine Mallet et son déménagement va permettre d’accueillir des enfants de 6 à 11 ans, dans 5 salles, dont une de 98 m2.

Ce tout nouveau bâtiment va également abriter les plus petits. La crèche familiale Eugénie-Cotton va s’installer au premier étage, soit 260 m2 à l’intérieur, complétés par un espace extérieur clos et sécurisé. Enfin, des locaux seront mis à disposition du service de la Vie associative et de la direction Politique de la Ville, pour servir de lieu ressource. La salle polyvalente pourra aussi accueillir ponctuellement des réunions publiques, des activités sportives ou des expositions culturelles.

Des partenaires financiers

Les travaux de ce Centre socio-culturel s’achèveront au premier trimestre 2017 et tous les services énoncés précédemment l’investiront progressivement par la suite. Ce chantier représente un coût de 4 812 000 euros, avec la participation financière de plusieurs partenaires : la Région Ile-de-France, l’Agence Nationale pour la rénovation Urbaine, les Allocations Familiales, Paris Terres d’Envol, l’Europe via le dispositif Feder