Corinne Touzet sera aux Espaces V de Villepinte pour la pièce de théâtre « Voyage en ascenseur », mardi 19 février. Interview de la comédienne qui incarne Juliette, coincée dans un ascenseur avec un inconnu.

La pièce « Voyage en ascenseur » raconte l’histoire d’une rencontre entre deux personnes d’univers totalement opposés. Pourtant ils arrivent à se rejoindre, comment expliquez-vous cela ?

Corinne Touzet : C’est une pièce (Voyage en ascenseur) que j’ai produite et qui me tient particulièrement à cœur pour de nombreuses raisons. Je suis d’origine martiniquaise par ma grand-mère, mon père est métis et moi je suis quarteronne. Je n’ai pas souffert de mes origines, mais quand j’ai rencontré Sophie Forte, l’auteure de la pièce, nous avons souhaité évoquer les thèmes de la différence et des aprioris. Nous avons travaillé en commun avec Anne Bourgeois, la metteure en scène, pour amener les personnages vers ce que j’avais envie qu’ils soient. Pour évoquer aussi une société actuelle que je trouve de plus en plus agressive et violente.

On découvre une femme remplie de préjugés, bourgeoise et coincée et un homme de ménage, en tenue, mais qu’il ne faut pas juger uniquement par son costume. Dans la pièce, tout n’est pas aussi blanc et noir ! Elle est raciste, lui aussi. Elle est agressive, mais lui aussi. Lui aussi a des aprioris. Dès le départ, il est froid et pas forcément sympathique. Le fait qu’ils soient enfermés rend la situation insupportable pour l’un et pour l’autre. Ce racisme a une forte résonance avec la peur de l’autre. Il va falloir qu’elle l’écoute et qu’elle lui fasse confiance.

Lui, va se libérer envers cette femme blanche qui le regarde autrement, et va être surpris par cette situation. Cette pièce est un message de tolérance. Si on doit résumer la pièce, c’est une rencontre entre un homme et une femme totalement improbable qui va amener à des situations rocambolesques du fait de l’enfermement.

On vous connait dans de nombreux téléfilms, mais depuis 2008, le théâtre était devenu pour vous, un vrai choix de vie. Quels sont vos projets après Voyage en ascenseur ?

C.R. : Cette année, je joue deux pièces. Je viens de finir au Théâtre des Variétés une pièce qui s’appelle Alors on s’aime avec Daniel Russo et Loup-Denis Elion, l’acteur qui joue le compagnon d’Audrey Lamy dans Scène de ménages. On a fait un carton, on a joué 5 mois et on entame une tournée dès septembre dans toute la France ! Peut-être qu’on se retrouvera à Villepinte !

Je vais produire et jouer dans l’adaptation d’une pièce américaine tirée d’un film qui a reçu 5 Oscars, Tendres passions, au festival d’Avignon cet été. Peut-être que je reviendrais à la télévision, cela dépend des projets. Le théâtre me rend très heureuse et surtout les rôles qu’on m’a proposés ces 10 dernières années sont tellement beaux, tellement forts que je reste pour l’instant sur les planches.

Avez-vous un petit mot à dire aux habitants de Villepinte avant qu’ils ne viennent vous voir sur scène ?

C.R. : Pour ceux qui ne me connaitraient que par la télévision, ce qui est intéressant, c’est de venir me découvrir sur scène. Quand je suis sur les planches, je suis différente. Ce que je propose aux Villepintois c’est de venir partager avec nous cette histoire. Je suis sûre que les gens vont être étonnés. Le spectacle est plein de poésie, c’est un très joli moment à partager ensemble.



THÉÂTRE
Voyage en ascenseur
Mardi 19 février à 20h30
Espaces V Roger-Lefort
Avenue Jean-Fourgeaud

Tarif B : 16€ plein, 10€ réduit et 8€ « super » réduit.
Infos et réservations au guichet Culture
du Centre culturel Joseph-Kessel : 01 55 85 96 10.