News

Malgré la situation sanitaire, le plan vigipirate est toujours de vigueur avec pour mot d’ordre « Faire face ensemble » :

  • Soyons vigilants,
  • Protégeons-nous par la prévention
  • Formons-nous au secourisme
  • Préparons bien nos voyages
  • Apprenons à réagir en cas d’attaque : s’échapper, se cacher, alerter, résister
  •  N° importants : 17 (Police Secours) / 112 (Appel d’urgence européen) / 114 (urgence pour les personnes sourdes et malentendantes)

 

Vigipirate - Faire face ensemble

Vigipirate - Faire face ensemble

 

À la suite de l’attaque de Nice le 29 octobre 2020, le Premier ministre Jean Castex, a hissé le plan VIGIPIRATE à son niveau le plus haut : « Urgence attentat ».

La posture VIGIPIRATE « Automne Hiver 2020- printemps 2021 » est active à compter du 26 octobre 2020 et maintient le niveau d’alerte « sécurité renforcée – risque attentat » sur l’ensemble du territoire national.

Cette posture actualise les mesures de vigilances et de prévention au regard de l’évolution de la menace terroriste mais également de l’évolution de la crise sanitaire liée à la COVID-19. Elle met l’accent sur :

  • La sécurité des grands espaces de commerce et des lieux de rassemblement
  • La sécurité des sites touristiques et des transport publics de personnes
  • La sécurité des grands événements qui se dérouleront sur le territoire national
  • La sécurité des bâtiments publics

Qu’est ce que le Plan VIGIPIRATE ?

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’État, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.