Articles

Exposition L’Arctique

Vendredi 8 décembre avait lieu le vernissage de l’exposition L’Arctique qui se poursuit jusqu’au 30 décembre dans le hall du Centre Culturel Joseph Kessel de Villepinte.

Des peintures, une vingtaine de sculptures représentant la faune et la banquise, ainsi qu’une fresque picturale gigantesque sur le thème de « l’Arctique », tels sont les œuvres de l’exposition. Ces sculptures sont réalisées par Les imagiers contemporains de l’association du C.C.M.V. de Villepinte. Des élèves du collège Les Mousseaux ont aussi participé à l’exposition.

Cette exposition a pour but aussi de faire découvrir aux enfants et adultes, la nécessité de préserver ce grand espace. Un livret de jeux est à la disposition du public.

Hall du Centre Culturel Joseph Kessel
Centre Culturel Joseph Kessel
251, Boulevard Ballanger
93420 Villepinte

Entrée libre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Villepinte conserve sa troisième fleur

Passé cet été rendre visite au service Espaces verts de la ville en charge du fleurissement de la commune et accueilli par Martine Valleton, Maire de Villepinte, le jury régional des Villes et Villages Fleuris, label de qualité de vie, a confirmé,  à l’issue des ses délibérations,  que Villepinte conservait sa 3ème fleur.

Un fleurissement de qualité

Cette confirmation est la gage de la poursuite d’un travail de qualité, réalisé au quotidien par  l’équipe des espaces verts et plus globalement par les services techniques de la ville. La commune de Villepinte conserve ainsi sa précieuse 3ème fleur, synonyme de mise en valeur de la ville pour un très beau fleurissement.

La troisième fleur pour (minimum) 2 ans !

En 2019, le jury régional des Villes et Villages Fleuris, label de qualité de vie, qui se réunit tous les deux, reviendra en 2019 à Villepinte vérifier si les critères d’attribution de la troisième fleur sont bien respectés.

Paris Région, comité régional du tourisme Villes et Villages Fleuris, label de qualité de vie

Plan de Gêne Sonore : Une station temporaire pendant l’été

Une station temporaire de mesure du bruit a été installée cet été à l’école Henri-Wallon. Les éléments collectés permettront d’avoir des données sur une zone qui n’est pas concernée par le Plan de Gêne Sonore (PGS).

Le Plan de Gêne Sonore (PGS)

Le Plan de Gêne Sonore (PGS) est un document qui définit des zones dans lesquelles les riverains peuvent prétendre à des aides à l’insonorisation de leur logement, en fonction de la gêne subie par les vols aériens qui dépendent de l’aéroport du Bourget.

Ce document ne reflète pas forcément la réalité du bruit ressenti car il est construit grâce à un logiciel de modélisation. Mais des stations de mesure du bruit ont été installées sur plusieurs points à proximité des aéroports concernés, afin de vérifier l’exactitude des modélisations et de corriger les éventuelles erreurs.

Une deuxième station de mesure

À Villepinte, une station de mesure est installée depuis plusieurs années rue Claude-Nicolas-Ledoux, à proximité de l’école Marie-Laurencin. Mais la Ville a souhaité compléter les données collectées et ainsi appuyer le ressenti d’une partie des habitants de la Haie-Bertrand, dont le domicile n’est pas dans une zone reconnue par le PGS, mais qui indiquent subir des nuisances sonores.

Pour cela, une deuxième station de mesure du bruit a été mise en place au cours de l’été, début juillet. Cette station temporaire qui sera retirée avant la rentrée a été placée à l’arrière de la cour de l’école Henri-Wallon, un lieu choisi pour récolter des sources les plus nettes possibles, l’établissement étant inoccupé pendant cette période-là. Elle va enregistrer les nuisances sonores pendant les deux mois d’été.

Bourse aux plantes : du soleil et des graines

Le soleil était au rendez-vous pour la Bourse aux plantes organisée par le service espaces verts de la mairie de Villepinte. Au programme de 10 à 13 heures, les villepintois ont été invités à se rendre aux jardins familiaux pour récolter les conseils sur la façon de bouturer ou de planter les graines.

La bourse aux plantes a permis aux villepintois de se rendre aux jardins familiaux et de recueuillir de précieux conseils pour le bouturage ou la période idéale pour planter les graines. Les habitants de villepintois qui se sont rendus sur place ont reçu des graines pour cultiver leurs propres plantes.

Pour information, sachez que des parcelles sont encore disponibles dans les jardins familiaux. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du service des espaces verts de la ville de Villepinte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.