Mis place fin novembre 2019, l’expo de photos , Les combattantes ,  se prolonge jusqu’au 31 janvier à la médiathèque du Centre culturel Joseph-Kessel de Villepinte.

Une collaboration entre le CSAM et la photographe Nolwenn Brod

« Les combattantes », c’est une exposition issue d’une collaboration entre la photographe Nolwenn Brod et le Centre Social André-Malraux (CSAM). L’artiste, en résidence à Villepinte pendant quelques semaines, dans le cadre d’un dispositif culturel soutenu par le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, a rencontré des femmes villepintoises. « Elles avaient toutes des convictions affirmées et elles étaient toutes des combattantes », indique la photographe, qui a souhaité axer son travail sur le lien maternel, leurs relations avec leurs enfants ou leurs mères.

Des photos et des entretiens

Ces femmes de tous âges, de tous horizons, au parcours singulier se sont livrées progressivement au fil des jours à l’artiste, lui permettant de réaliser de magnifiques photos, complétées par des entretiens, que vous pouvez également retrouver dans cette exposition. Rappelons que cette exposition s’inscrit dans la suite logique d’un travail entamé par le CSAM depuis trois ans, sur la place de la femme dans nos sociétés, son rôle, son émancipation, la définition du mot « femme libre »

Ateliers, rencontres sur les marchés, théâtre, projections de films se sont succédés depuis plusieurs mois sur ce thème. L’exposition « Les Combattantes » aura même une prolongation, puisque le CSAM lui a programmé une suite, mais en extérieur, au cœur du quartier Pasteur, face à l’école du même nom. Une façon de prendre ou de reprendre possession de l’espace public, en y montrant les images de Nolwenn Brod.

Un nouveau projet au parc de la Noue

Un autre projet artistique est en cours d’élaboration par le Centre Social André-Malraux. Ce « Projet Paysages-Présences » s’adresse particulièrement aux habitants du Parc de la Noue ou à ceux qui le fréquentent. Il s’agit de venir partager vos souvenirs et votre attachement à ce quartier et de découvrir une autre manière de le représenter. Ce projet sera mené par l’artiste Sylvain Prunenec et combinera récit, musique, sons, objets et mouvements. Une réunion d’information a lieu le vendredi 17 janvier, de 14h à 16h au Centre Social André-Malraux (1, avenue André-Malraux).

Expo : « Les combattantes », jusqu’au 31 janvier au Centre culturel Joseph-Kessel, aux horaires d’ouverture de la médiathèque. Entrée libre.

Infos : 01 43 83 89 58.

 

Le Pass Culture est désormais accessible à tous les jeunes de Seine-Saint-Denis dans l’année de leurs 18 ans. Ce dispositif leur permet de bénéficier d’une enveloppe de 500€ pour accéder à la culture : livres, concerts, festivals, musique… À Villepinte, vous pourrez en profiter pour la saison culturelle !

La Saison Culturelle avec le Pass Culture

Toute la programmation de la saison culturelle 2019-2020 de Villepinte est accessible via le Pass Culture : du théâtre comme « Edmond » ou « Compromis » avec Pierre Arditti et Michel Leeb, à la musique classique avec l’Orchestre National d’Île-de-France, en passant par l’humour avec Christelle Cholet et le jazz de Hugh Coltman ou la comédie musicale « Hansel et Gretel ».

Le Pass Culture recense de très nombreuses offres physiques sur toute l’Île-de-France, et notamment des grands lieux parisiens tels que le Louvre, le Centre Pompidou, la Comédie Française, l’Opéra, la Philharmonie, voire des propositions plus nouvelles comme des randos street-art, des cours de photo, de création musicale sur ordinateur, de chorégraphie…

Pass Culture : profitez des livres, concerts, festivals,musique….

Livres, concerts, festivals, musique et vidéos en ligne… Le Pass Culture est un projet porté par le Ministère de la Culture. Il a pour vocation de rapprocher la culture de tous les citoyens, et notamment les plus jeunes. Son objectif est de susciter l’envie des jeunes générations d’y participer et de leur donner accès à des propositions artistiques et culturelles sur tout le territoire.

Le Pass Culture est désormais accessible à la totalité des jeunes de 18 ans résidant dans les 5 premiers départements d’expérimentation, dont fait partie la Seine-Saint-Denis, avec le Bas-Rhin, le Finistère, la Guyane et l’Hérault.

Avoir 18 ans pour en bénéficier

Une seule condition : avoir 18 ans. Ouverte et partagée, l’application Pass Culture, qui géolocalise les offres culturelles, résulte d’un processus de co-construction mené avec des jeunes participants à l’expérimentation et les acteurs culturels. Depuis le 1er février 2019, plus de 16 000 réservations d’offres culturelles ont été réalisées grâce au Pass Culture dans les 5 départements en test.

Fort des enseignements de la première vague d’expérimentation, le déploiement du Pass Culture se poursuit et s’étend désormais à 150 000 jeunes. Le principe est simple : l’année de ses 18 ans, jusqu’à la veille de ses 19 ans, chaque jeune résidant en France pourra demander l’octroi d’une enveloppe de 500€ à dépenser sur le Pass, parmi un large choix de visites, spectacles, cours, livres, musique, services numériques…

Infos : https://pass.culture.fr/ ou sur l’application passCulture

 

Pass Culture pour les jeunes de 18 ans

 

 

Le chanteur Gage sera en concert aux Espaces V samedi 16 novembre dans le cadre de la saison culturelle 2019-2020. Rendez à 20h30 pour le début du concert.

Chanteur québécois d’origine haïtienne, Gage s’imprègne de musique aux influences différentes : Soul, R’n’B, pop, Reggae, Compas, Zouk, Afro-beat. Le jeune homme intègre le groupe, ONE, qu’il fonde avec Corneille. L’aventure dure 3 ans, avec des premières parties prestigieuses comme Kelis ou encore Isabelle Boulay. Corneille quitte le groupe pour débuter ses aventures solo, ce que s’empresse de faire Gage également.

Le succès est au rendez-vous notamment au travers des singles « Pense à moi« , « Dis-moi« , et « Je t’aime quand même« . Après de nombreuses scènes, Gage fait son grand retour dans les bacs le 30 juin 2008 avec « Changer le monde« . Avec ce nouvel opus, et notamment son premier single « Pardonne-moi« , il amorce résolument un tournant soul. Le jeune artiste montréalais, plutôt discret, dévoile également son côté engagé autant que son intimité.

Le Salon Arts Villepinte a lieu du mardi 17 septembre au 5 octobre 2019 dans le  hall du Centre Culturel Joseph Kessel (CCJK). Cette exposition est ouverte aux artistes amateurs de Villepinte et de ses environs dans quatre disciplines (huile & acrylique, sculpture, autres peintures et dessins, autres techniques). Vendredi 20 septembre a lieu le  vernissage et samedi 5 octobre, un prix sera remis aux lauréats de chaque catégorie.

Exposition des artistes amateurs de Villepinte et ses environs

Le Salon Arts Villepinte a ouvert ses portes depuis le mardi 17 septembre. L’exposition a été ouverte aux artistes amateurs de Villepinte et ses environs dans les quatre disciplines suivantes :

  • huile et acrylique
  • autres peintures et dessin (aquarelle, gouache, encre,
    pastel, dessin)
    ;
  • sculpture ;
  • autres techniques (collage, photographie, vidéo, graff, création numérique, bombe et œuvres mélangeant plusieurs médiums) ;

Les lauréats désignés à l’issue du Salon Arts Villepinte

À l’issue de l’exposition Arts Villepinte, un prix est remis aux candidats retenus par un jury de professionnels samedi 5 octobre à 18h30 dans la galerie du Centre Culturel Joseph Kessel. Un lauréat est désigné pour chaque catégorie.

Un prix du grand public

En plus des prix attribués par catégorie, le public peut également, durant toute la durée de l’exposition Arts Villepinte, désigner un lauréat. Vous pouvez ainsi voter pour votre œuvre préférée en déposant votre choix dans une urne prévue à cet effet.

Une exposition en 2020 pour les futurs lauréats

Une exposition spécifique sera dédiée aux 5 artistes qui auront remporté les 1ers prix, pour présenter d’autres œuvres de leur composition du 2 au 13 juin 2019 dans la galerie du Centre Culturel Joseph Kessel .

Salon Arts Villepinte du 17 septembre au 5 octobre 2019 dans la galerie du Centre Culturel Joseph Kessel de Villepinte (93)

Vendredi 21 juin, Villepinte organise avec l’arrivée de l’été, la fête de la musique près du nouveau studio d’enregistrement qui sera, pour l’occasion, inauguré. Place à la musique de 18 à 22 heures près des Espaces V Roger-Lefort

Fête de la musique à Villepinte

La fête de la musique à Villepinte a lieu sur la scène installée près du nouveau studio d’enregistrement, situé derrière les Espaces V, avenue Jean Fourgeaud.

La fête débute à 18 heures et se termine à 22 heures. Un programme allant du pop-rock à la variété en passant par le jazz et le zouk est concocté pour l’occasion :

  • DANY SELO (variété)
  • GUY LEGER (variété)
  • LUCILE CLIN OSTROWSKI (variété)
  • AMH (pop/rock)
  • CONSERVATOIRE (jazz)
  • DANSE/JAZZ (danse)
  • D PROZ (slam)
  • ZINKTAK (zouk)
  • COCO YÉ’KA (croska)
  • BOUYON MIZIK (zouk)

Inauguration du nouveau studio d’enregistrement

Le tout nouveau studio d’enregistrement dont la première pierre a été posée mercredi 12 février 2019 sera inauguré vendredi 21 juin à 19 heures. Pour faire face à la demande des chanteurs et des musiciens, la Municipalité de Villepinte a en effet décidé de leur dédier un lieu unique : un studio d’enregistrement et de répétition. Ce nouveau lieu musical est situé derrière les Espaces V. Il a pour vocation de donner les moyens techniques et humains pour promouvoir les musiques actuelles.

Un studio fait de conteneurs !

Après quelques petits mois de travaux cet équipement sera donc inauguré ce vendredi 21 juin. Il a la particularité d’être installé dans des conteneurs qui ont été spécialement aménagés. Ce studio a une superficie de 127 m2 et se décompose ainsi : un accueil, un bureau, une régie, deux studios d’enregistrement et de répétition, d’une superficie de 40 et 23 m2 chacun.

Un studio financé avec l’aide de la région Ile-de-France

Le coût de cet équipement s’élève à 410 200€, avec une participation de 75 000€ de la région Ile-de-France. Chacun des deux studios proposera un matériel indispensable aux musiciens (console analogique, amplis, sono, micros, piano, batterie…).

Des adhésions et des tarifs très attractifs

Le studio sera accessible avec une adhésion (5€ pour les jeunes de 13 à 19 ans et 10€ pour les adultes) et des tarifs de location très modestes. Les Villepintois sont invités à venir participer à cette inauguration et à le découvrir !

 

Pour sa 7 ème édition, le Festival Oups! Bouge ta Langue propose du 9 au 25 mai des ateliers, rencontres d’auteurs, spectacles, créations et projection autour des écritures d’ici et d’ailleurs en langue française

Initié par la compagnie Issue de Secours de la ferme Godier en 2013, le festival Oups! Bouge ta langue met en valeur des ateliers, rencontres, spectacles, créations et projections autour des écritures d’ici et d’ailleurs en langue française.

Rencontres d’auteurs

Cette année, la réalisatrice, poète et auteure de pièces de théâtre, de nouvelles et scénarios, Afi W.Gbegbi sera en résidence à la ferme Godier. Elle travaillera avec le lycée Brassens de Villepinte et des rencontres auront lieu. Le samedi 25 mai, l’auteure togolaise sera accompagné par l’auteur québécois martin Bellemare, pour une rencontre d’auteur à la médiathèque.

Créations de spectacles pour enfants

« Lucie et ses amis » de Marianne Dubuc, « Sauve-Souris » de Gnimdewa Atakpama ou « Comme des Oiseaux » d’Adrienne Yabouza seront mis en scène par Pierre Vincent de la Ferme Godier.

Projection de film

Le film « La guerre des centimes » de Nader Ayache sera projeté au Lycée Rostand et à la maison d’arrêt vendredi 24 mai.

Toutes les animations ont lieu à principalement à Villepinte mais également à Sevran et Tremblay : http://www.issue-de-secours.fr/festival-oups-bouge-ta-langue/

Voir le programme ci-dessous

Vendredi 17 mai, la Nouvelle Orléans sera mise en valeur avec le vernissage de l’exposition photo d’Alexis Pazoumian précédé des concerts des Fabriques orchestrales Junior de Villepinte et du groupe Ceux Qui Marchent Debout au Centre Culturel Joseph Kessel.

Les Fabriquent Orchestrales en première partie de Ceux Qui Marchent Debout

Les Fabriques Orchestrales Junior est un projet musical mis en place aux collèges Jean Jaurès et Camille Claudel de Villepinte. Le principe est d‘initier une quinzaine de jeunes du collège Jean-Jaurès et de Camille Claudel à une pratique instrumentale collective dans le style des « marching bands » de la Nouvelle Orléans.

Ce projet va s’étaler sur trois ans. Il est porté par la Ville de Villepinte, via la Direction des Affaires Culturelles et celle de la Politique de la ville/Démarches quartiers, avec l’association Villes des Musiques du Monde.

Les deux Fanfares villepintoises feront la première partie du concert du groupe Ceux Qui Marchent Debout (CQMD), fanfare Funk qui officie depuis 25 ans à travers l’hexagone et même tout autour du globe.

« Faubourg Treme » une exposition sur le quartier de la Nouvelle-Orléans

Ces concerts mettront en musique l’exposition photo d’Alexis Pazoumian intitulé « Faubourg Treme« . Le photographe-reporter, ’Alexis Pazoumian, a séjourné plusieurs mois au sein du célèbre quartier Tremé, berceau de la musique New Orleans.

« Faubourg Treme », c’est l’histoire d’un quartier qui a survécu. C’est un hommage à la musique, élément salvateur et d’émancipation pour ces habitants. Un Art qui s’est immiscé dans chaque aspect de la vie (religion, éducation,tradition). Un Art qui a permis à un peuple de vivre et de résister. Un Art dont la force n’a jamais cessé d’habiter le regard de chacun, devenu le Fil d’Ariane de ses portraits.

Concerts des Fabriques Orchestrales Junior de Villepinte et de la fanfare Funk Ceux Qui Marchent Debout vendredi 17 mai à Villepinte. Expo photo d'Alexis Pazoumian

Pour la deuxième année consécutive, les Rencontres d’Orchestres réuniront 4 conservatoires du 93 pour jouer ensemble. Cette année, c’est le conservatoire de Villepinte qui organise la rencontre orchestrale dimanche 7 avril 2019 à partir de 16h30 aux Espaces V de Villepinte.

Les Rencontres d’Orchestres sont nées de l’initiative d’Élodie Hugon-Dancoisne (Direction de l’Orchestre de Villepinte) et de Jean-Charles Dunand (Direction de l’Orchestre d’Aulnay-sous-Bois).

Leur volonté est de réunir les orchestres de quatre conservatoires (Aulnay-sous-Bois, Blanc-Mesnil, Tremblay-en-France et Villepinte) pour donner un seul et unique spectacle.

Et cette année, l’évènement se déroule dimanche 7 avril à 16h30 aux Espaces V Roger-Lefort de Villepinte

Près de deux cents personnes seront en scène pour faire résonner un programme dédié aux musiques de films.

Rencontres d’Orchestres
Dimanche 7 avril
Espaces V Roger-Lefort
Avenue Jean Fourgeaud
93420 Villepinte
16h30
ENTRÉE LIBRE
Infos: 01 55 85 96 20

« Mots de femmes » est une exposition qui conjugue photos, vidéo et installations sonores et donne la parole aux femmes. Élaborée par le Centre Social André-Malraux (CSAM),  l’expo a lieu du 8 au 19 janvier dans la Galerie du Centre Culturel Joseph Kessel. Elle s’achèvera par un un théâtre-forum le 19 janvier.

Exposition « Mots de femmes » au Centre Culturel Joseph Kessel

Prolongement des travaux effectués en 2018 au  Centre Social André-Malraux (CSAM), l’exposition « Mots de femmes » se tiendra du 8 au 19 janvier au Centre Culturel Joseph Kessel et proposera des photographies prises par des Villepintoises.  Ces images de Villepinte sont à la fois issues d’ateliers photo organisés par le CSAM, mais aussi d’un concours lancé en direction des habitants sur les réseaux sociaux.

Théâtre-forum en clôture de l’exposition

Le 19 janvier, pour marquer le dernier jour de l’exposition, le CSAM organise un temps fort, à 16h30 à la salle de rencontres de la Médiathèque de Villepinte : un théâtre-forum ouvert à tous, sur le thème «Hommes et femmes, est-ce qu’on a tous une place en dehors de chez nous ? ».

Expo "Mots de femmes" du 8 au 19 janvier 2019 au Centre Culturel Joseph Kessel de Villepinte (93)

« Mots de femme » : donner la parole et la rendre visible

Accompagner la parole des femmes et la rendre visible dans l’espace public, tel est l’objectif du travail entamé depuis plus d’un an par le Centre Social André-Malraux (CSAM).

L’année 2018 a été ponctuée d’une série d’actions artistiques et sociales, proposées aux habitants sur la question de la place des femmes en ville, avec une vidéo réalisée par des jeunes villepintoises. Elles ont interrogé des femmes d’horizons divers avec une question principale : pourquoi les femmes n’investissent pas l’espace public ? Projections de films, théâtre, ciné-goûter ont alors contribué à enrichir cette démarche de sensibilisation.