Pensez aux inscriptions et préinscriptions à l’école maternelle

La période des inscriptions scolaires pour les enfants nés en 2015 pour l’année scolaire 2018/2019 et des préinscriptions pour les enfants nés en 2016 s’étend du 8 janvier 2018 au 9 mars 2018. Pour que votre enfant soit admis à l’école maternelle, il convient de venir à la Direction Enfance-Éducation (Centre administratif, Accueil Guichet Unique-Bâtiment A, 16-30, avenue Paul Vaillant Couturier. Tél. : 01 78 78 34 30). Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h15. Le jeudi matin fermé. Le 1er samedi de chaque mois de 8h30 à 11h45.

Pour inscrire votre enfant à l’école, vous devez fournir impérativement TOUTES les pièces nécessaires suivantes :
• Pièce d’identité du responsable légal procédant à l’inscription
• Le livret de famille ou l’acte de naissance de l’enfant (traduit en français si nécessaire)
• Le carnet de santé de l’enfant avec ses vaccinations à jour
• La copie des pages de vaccination du carnet de santé de l’enfant (p 90 à 93)
• Un justificatif de domicile (Acte de propriété, bail de location, quittance de loyer, facture d’électricité ou de téléphone) datant de moins de 3 mois
• Attestation CAF ou numéro d’allocataire

Pour les parents divorcés ou séparés, le jugement de divorce ou de séparation stipulant les modalités de garde de l’enfant. En cas d’absence de jugement, une attestation sur l’honneur de chacun des parents avec copie de la pièce d’identité.

Pour les familles hébergées, en supplément des documents ci-dessus :
• Présence obligatoire de l’hébergeant muni de sa pièce d’identité
• Un justificatif de domicile de l’hébergeant (Acte de propriété, bail de location, quittance de loyer, facture d’électricité ou de téléphone) datant de moins de trois mois
• Un justificatif de domicile (Attestation CPAM ou CAF) au nom de l’hébergé à cette même adresse
• Une attestation sur l’honneur, document à remplir sur place par l’hébergeant

Comme chaque année, la réalisation du recensement de la population  2020 aura lieu du 16 janvier au 22 février 2020. Sept agents recenseurs mandatés par la mairie vont être chargés de recenser 8 % de la population villepintoise.

Merci de réserver le meilleur accueil possible à ces agents qui seront obligatoirement munis de leur carte officielle d’agent recenseur (nom, prénom, photo, cachet et signature de Madame Le Maire).

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service des Formalités Administratives au 01.41.52.53.14.

Plus de bus et plus d’arrêts sur la ligne 100

Si vous travaillez dans la zone aéroportuaire de Roissy CDG, de nouveaux services, spécialement conçus pour vous simplifier la vie, sont mis en place depuis le 1er janvier. La ligne 100 propose un nouvel arrêt à « Beaumont Stade » ainsi que deux arrêts supplémentaires – Village et Airapolis – dans la zone hôtelière. De nouveaux horaires ont également été mis en place sur cette ligne, pour simplifier vos déplacements. La Ligne 100 démarre désormais dès 4h30 en semaine et à 5h30 le dimanche.

Toutes les infos sur : http://www.transdev-idf.com/

Dépendance et handicap

Un groupe de paroles pour échanger

La Mission Dépendance et Handicap de la Ville, va proposer en 2018, comme elle l’a fait en 2017, un groupe de paroles destiné aux personnes handicapés ou dépendantes, mais aussi à leur entourage et aidants. Ce groupe de paroles a lieu chaque mois, en présence d’un psychologue et permet à chacun d’échanger son expérience. La thématique de chaque groupe est libre, selon les souhaits des participants.

Chacune de ces rencontres aura lieu de 14h à 16h au Kiosque du Centre administratif (16/32, avenue Paul-Vaillant-Couturier) aux dates suivantes : lundi 15 janvier, lundi 5 février, lundi 12 mars, lundi 9 avril, lundi 14 mai, lundi 11 juin, lundi 17 septembre, lundi  8 octobre, lundi 12 novembre et lundi 3 décembre 2018.

Pour vous inscrire, contactez le 01 43 85 96 09. Si vous êtes intéressés, et si vous ne pouvez pas vous libérer, contactez le 06 74 22 38 73.

Plus de 1 000 seniors invités par la Ville et le CCAS

Le banquet des aînés a accueilli plus de 1 000 participants samedi 16 et dimanche 17 décembre derniers aux Espaces V Roger-Lefort. Ce banquet était offert par la Ville et le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). En plus du repas, l’après-midi était agrémentée d’une animation musicale et d’un spectacle. Et le tout sur le thème du Noël russe ! Chaque participant s’est également vu offrir un agenda de la Ville et une photo souvenir.

Tous les retraités villepintois qui n’avaient pas souhaité participer à ce banquet avaient auparavant reçu le traditionnel colis de Noël, également offert par la Ville et le CCAS.

(Crédits Photos : JYL Photo/Céline Dély/Gustavo Bogota)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle, Alexandra Vandernoot, a découvert la scène des Espaces V lors de la pièce Cher Trésor. Lui, Thierry Beccaro, a hâte de la découvrir. Tous deux seront présents le 31 janvier pour la pièce L’un n’empêche pas l’autre. Une histoire d’amour, tendre et drôle, racontée par le comédien et présentateur de Motus et de Télématin.

Cette pièce, qui met en scène le duo que vous formez avec Alexandra Vandernoot, est une comédie sentimentale. Racontez nous ?

Thierry Beccaro: « C’est une jolie comédie sentimentale, qui va raconter l’histoire d’un couple, comme il y en aura beaucoup dans la salle. Sauf que le lendemain d’une soirée entre amis, je me lève et j’ai tout oublié, je ne sais plus où je suis, je ne sais plus qui est cette femme qui me parle… Bref amnésie totale… Sauf que pendant cette phase d’amnésie je vais dire des choses dont je ne me souviens plus, une fois revenu à la réalité. A un moment donné, je vais dire une grosse bêtise, elle va me mettre une claque et là tout revient… je redeviens le mari qui ne comprend pas pourquoi je viens de me prendre une claque ! C’est d’autant plus amusant parce que cela va se reproduire plusieurs fois ! J’ai trouvé une phrase qui résume bien la pièce c’est : « Ce n’est pas une pièce où les portes claquent, c’est une pièce où les claques portent ! ». La claque permet de revenir à la réalité. Mais ma grande inquiétude quand je reviens à la réalité c’est d’avoir dit des choses que je n’aurais pas du dire. Cette pièce est sur les « non-dits » qui peuvent exister dans un couple. C’est une pièce très tendre. C’est une belle histoire d’amour et c’est aussi très drôle car la situation est vraiment surréaliste et puis cette pièce est ma rencontre avec Alexandra Vandernoot, c’est très agréable car on forme un couple qui est très crédible. »

D’ailleurs cela a été difficile de jouer avec Alexandra Vandernoot un couple uni depuis plus de 20 ans alors que vous ne vous connaissiez pas auparavant ?

T.B. : « On a commencé à répéter, depuis avril 2017, avec Eric Le Roch qui a mis en scène la pièce. C’est vrai qu’au début, on est un peu pudique parce qu’on ne se connaît pas trop bien. Puis, on fait connaissance, comme on est des comédiens, on va tout faire pour que les personnages soient crédibles. Et il se trouve que cela s’est très bien passé entre nous. Complicité et bonne entente c’est capital. D’ailleurs, les spectateurs s’attachent aux deux personnages. Ils comprennent le désarroi de ma femme qui se demande ce qu’il m’arrive et de mon côté, je suis très touchant quand je perds la mémoire et que je redeviens comme un enfant. C’est très plaisant à jouer. C’est une jolie comédie. »

Films, téléfilms, séries, émissions, motus et Télématin, on ajoute le théâtre. Que vous apporte le théâtre, dans votre vie déjà bien remplie ?

T.B. : « Tout est assez complémentaire. Le fait de savoir jouer la comédie quand vous êtes en train de présenter Motus ou Télématin et qu’il faut improviser, c’est formidable. C’est un atout. Mais le vrai bonheur quand on est sur scène, c’est l’audience. L’audience est immédiate. Quand vous avez une émotion à faire passer c’est immédiat. Et à la fin de la pièce, vous avez une nouvelle audience, c’est-à-dire les applaudissements, la récompense. C’est le direct absolu. »

Et donc encore plus d’adrénaline ?

T.B. : « Avant de monter sur scène, on se demande ce qu’on fait là. C’est ce que j’appelle « le doux masochisme du comédien » mais quand la pièce se termine et qu’on voit que l’on a apporté du bonheur, on les a distraits, on les a fait sourire, on les a émus…on se dit que ça valait le coup. C’est le côté immédiat du théâtre. C’est du vivant sur scène. »

Vous serez à Villepinte le 31 janvier, avez-vous un message à faire passer aux villepintois ?

T.B. : « Si on n’a pas les yeux et les oreilles de tous ces publics, on n’existe pas. C’est ce que je dis souvent aux candidats de Motus quand je vais les accueillir, je les remercie d’être là une fois de plus après tant d’années car c’est grâce à eux qu’on existe. Quand on signe les affiches à la fin du spectacle, les gens vous remercient, ils nous disent « merci on a passé une bonne soirée ». Je leur réponds : « mais nous aussi on a passé une bonne soirée. Merci d’être venus jusqu’à nous ! » On est très heureux de venir nous aussi jouer pour les Villepintois. Je vous le dis en toute sincérité ! »

L’un n’empêche pas l’autre : mercredi 31 janvier à 20h30 aux Espaces V Roger-Lefort
Tarif : plein 30€ – réduit 20€

C’est une nouveauté ! La médiathèque de Villepinte organise, ce samedi 20 janvier, la Nuit de la Lecture de 17 à 21 heures. Pour l’occasion, venez passer une soirée en famille ou entre amis.

Des jeux, des échanges et des lectures

Au programme, la médiathèque vous propose pour les petits et toute la famille des jeux de société et de découverte de ses trésors, de 17h à 20h. Puis en parallèle pour les grands, le rendez-vous littéraire Le Club des Lecteurs, de 18h à 20h. Et enfin, pour tous à partir de 20h la médiathèque vous convie à un apéritif et des lectures en tous genres !

Une vente de livres (à 1€) est également organisée jusqu’à 21 heures.

> La Nuit de la Lecture. Samedi 20 janvier de 17h à 21h. Médiathèque au Centre culturel Joseph-Kessel.

Nuit de la Lecture à Villepinte (93)

Solidarité au Cœur de Noël

Plus de 180 enfants et leurs parents étaient invités ce mercredi 13 décembre aux Espaces V Roger-Lefort pour y célébrer un Noël un peu avant l’heure. Cette opération organisée par le Centre Communal d’Action Sociale et la Ville, concernait les jeunes villepintois, âgés de 11 ans maximum, dont les familles ont un quotient A à la CAF. Ateliers créatifs, jeux, activités sportives, lectures de contes, magie… étaient entre autres proposés à travers les Espaces V.

A la fin de l’après-midi, le père Noël est venu prêter main forte aux membres du CCAS et du Conseil municipal pour distribuer des cadeaux à  tous les jeunes participants.

Martine Valleton, maire de Villepinte  et présidente du CCAS, était entourée pour l’occasion par Maryline Vauban, adjointe au Maire chargée des affaires sociales, des retraités et de la santé, mais également vice-présidente du CCAS, par les adjointes au Maire Monique Verté, Nadette Troudart et les Conseillères municipales Shéhérazade Attigui et Caroline Teixeira.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Menées notamment par la ville de Villepinte et animées par les associations et différents partenaires villepintois, les actions pour le Téléthon ont été importantes et nombreuses en cette fin d’année 2017.

Depuis la Zumba Jaune du 1er décembre jusqu’au week-end du 9 et 10 décembre, passage en revue et en images des différentes manifestations (diner-spectacle, déjeuner-dansant, loto, courir pour vaincre, manifestations sportives : boxe, hand-ball,…) qui ont émaillé l’édition du Téléthon 2017 à Villepinte.

Merci à toutes et à tous pour cette mobilisation (organisateurs, associations, bénévoles…) et aux villepintoises et villepintois pour leur générosité !

Ce diaporama nécessite JavaScript.